FAUNE FLORE PHOTOGRAPHY

Twitter Facebook Google Plus Pint It Linkedin email

Grand Cormoran (Phalacrocorax carbo)

RÉFÉRENCE : DSC_7842

Le Grand Cormoran, ou Cormoran commun (Phalacrocorax carbo), est une espèce d’oiseau aquatique qui appartient à la famille des phalacrocoracidés. Son aire de distribution est très vaste (Europe, Asie, Océanie, Afrique, et une frange orientale de l’Amérique du Nord) ; on y distingue habituellement cinq à huit sous-espèces. Cet oiseau a une taille moyenne de 90 cm (84 à 98 cm) pour 150 cm d’envergure en moyenne (de 130 à 160 cm)1 et un poids de 2 à 3,7 kg. Même si le mâle est en moyenne plus corpulent que la femelle et son bec plus large, il n’existe pas de dimorphisme sexuel chez cette espèce. Le plumage du Grand Cormoran adulte est généralement entièrement noir (mais certaines sous-espèces, parfois considérées comme des espèces distinctes, ont la gorge blanche : maroccanus ; la gorge et la poitrine blanches : lucidus), à l’exception de taches blanches plus ou moins étendues sur les joues et la gorge des adultes et des reflets bleus dans le plumage noir, ou vert-bronze au niveau du dos et des ailes. Lors de la période de reproduction apparait de plus une tache blanche au sommet de chaque cuisse. Certaines sous-espèces peuvent aussi avoir lors de cette période des plumes blanches sur le cou. Phalacrocorax carbo sinensis présente, à cette époque de l’année, une nuque blanche. Le bec de ce cormoran est de couleur blanc-crème ou gris clair ; il comporte une large tache jaune à la commissure des lèvres ce qui le distingue, outre sa plus grande corpulence, des autres espèces. Les yeux sont verts et les pattes palmées sont noires. Les juvéniles ont un plumage plus clair, avec le dos brunâtre et le ventre et la poitrine blancs. Le Grand cormoran juvénile peut être confondu avec le plongeon huard en plumage d’hiver, mais ce dernier a le cou nettement plus court et le bec en forme de poignard. Le Cormoran huppé est de plus petite corpulence que le Grand cormoran et a le front moins plat et orné d’une courte huppe.  Le Grand cormoran vole la tête tendue, avec le cou légèrement coudé. Son vol puissant, aux battements d’ailes réguliers, peut alterner avec de longs planés. Le Grand cormoran est un bon plongeur ; il peut plonger jusqu’à 10 mètres de profondeur pour capturer sa proie, voire 30 mètres. Il nage rapidement sous l’eau et peut tenir une minute en plongée. Il ne peut toutefois y demeurer longtemps car il ne possède pas comme les autres palmipèdes de glande uropygienne permettant d’imperméabiliser son plumage. De ce fait, l’eau mouille son plumage et leste l’oiseau lui permettant d’aller plus en profondeur pour attraper des poissons. De plus, le grand cormoran a l’étrange habitude de nager non pas sur l’eau mais le corps à moitié voire complètement sous l’eau, un peu comme un sous-marin dont le périscope sortirait en surface (cf. paragraphe “Photos et vidéos”). Une fois sorti de l’eau, perché ou au sol, il passe parfois des heures à se sécher, ailes et queue déployées (on parle de position en étendard). Ce comportement pourrait également avoir un rôle social et un rôle dans la digestion.

 

Tout acte de représentation ou de reproduction d’une oeuvre (exemple : utilisation sur un site Internet), sans l’accord préalable de l’auteur, est illicite et constitue le délit de contrefaçon, délit pénal sévèrement réprimé (cf. les articles L. 335.2 et suivants du CPI).
  • Ouvertureƒ/6.3
  • Appareil photoNIKON D4
  • Prise de vue7/02/2016
  • Focale400mm
  • ISO100
  • Vitesse d’obturation1/400s
MÉTADONNÉES EXIF
  • Ouvertureƒ/6.3
  • Appareil photoNIKON D4
  • Prise de vue7/02/2016
  • Focale400mm
  • ISO100
  • Vitesse d'obturation1/400s

TAGS : Oiseaux

0 Commentaires

Aimeriez-vous partager vos pensées ?

Laisser un commentaire