FAUNE FLORE PHOTOGRAPHY

Twitter Facebook Google Plus Pint It Linkedin email

FORUM FAUNE FLORE PHOTOGRAPHY

Vous devez vous identifier pour créer des messages et des sujets.

Photographier les insectes

Les réglages dépendent de l’optique et des compléments utilisés. Dès lors que l’on utilise un flash avec réflecteur (et c’est presque indispensable) il faut régler manuellement votre appareil.

En macrophotographie, on souhaite généralement utiliser la sensibilité (ISO) la plus faible pour éviter le bruit numérique. On commence donc par la régler au minimum.
Après, en fonction du rendu que l’on souhaite obtenir, on peut vouloir fermer le diaphragme (la zone de netteté est plus grande) ou l’ouvrir (on obtient une zone de netteté plus faible, souvent les fonds sont plus jolis mais l’insecte est moins détaillé). Généralement, rester entre F8 et F16 permet d’obtenir de bons résultats.
Il faut enfin régler la vitesse d’obturation : en dessous de 1/80s l’image sera floue, au dessus de 1/200s, il n’est souvent plus possible de synchroniser le flash et on perd trop de lumière.
Il faut enfin régler le flash jusqu’à ce que l’image soit assez lumineuse. S’il n’est pas assez puissant ou si il éclaire trop, il faut modifier les différents paramètres pour obtenir la luminosité souhaitée.

Des petits miroirs ou des feuilles de papiers réfléchissant le flash ou la lumière du soleil permettent d’obtenir une lumière plus naturelle.

Il est possible de mesurer la balance des blancs avant de réaliser une photo, cela permet entre autres de prendre en compte la coloration due à votre flash. Dans un premier temps, ce réglage complique la vie : il faut le répéter entre chaque série de photos.

Certains appareils proposent d’afficher la "règle des tiers" à l’écran. En résumé, si vous placez le sujet à l’intersection de deux des droites visibles à l’écran, votre photo paraîtra mieux cadrée. En effet, l’oeil s’arrête plus longtemps sur ces points.